Lundi 20 mai 2019 à 17:38

Dans l'espace ouvert d'un été possible, il y a ce bleu saturé. Le ciel étalé et flamboyant, d'où se détachent les nuances intenses du vert des arbres, qui bruissent. Cette certitude des aplats et des couleurs tranchées, le mouvement délicats des silhouettes immenses.
 
  
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Chuchoter à l'oreille









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://imparfaiite.cowblog.fr/trackback/3279566

 

<< Présent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Passé >>

Créer un podcast