Dimanche 6 mai 2018 à 11:50

J'ai dit trop tôt ce qui ne venait pas. Dans un trouble, ou plutôt, un regard. Le ciel se peint de bleu et de paillettes claires. C'est un matin doux, comme je les retrouve. Tes yeux contre mon front, je vois ton sourire, à travers les sursauts du sommeil. Comment les danses pâles des instants s'initient ? Il y a ta bouche sur ma peau et le ronronnement de mon corps; les chatouilles joyeuses de mes sens qui te voient. Le réel est si pur quand il n'est pas encore tout à fait là. Les gouttes de conscience qui remontent peu à peu, comme une comptine muette aux accents enfantins.

Ma main pour redécouvrir ton visage, sans que le doute vienne sur ce que tu es. Ma main qui parcoure tes joues pour venir s'y lover. Et puis je t'aime.

https://i.pinimg.com/564x/c6/f1/95/c6f19518caf5953d2307e23982420bff.jpg

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Chuchoter à l'oreille









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://imparfaiite.cowblog.fr/trackback/3278939

 

<< Présent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Passé >>

Créer un podcast